Responsable Service de Soins

Devenir responsable d'un service de soins (RSS) séduit bon nombre de paramédicaux. C'est le cas de Xavier, Sandra et Stéphanie (à droite sur la photo), tous trois anciens infirmiers, qui ont choisi de s'occuper des patients différemment, en ayant une vision plus globale de leur prise en charge.

Responsable Service de Soins

Interview de Sandra, Stéphanie et Xavier (à droite de la photo)

Pour donner une nouvelle orientation à leur carrière, Xavier et Stéphanie, issus de la fonction publique, ont dû passer un concours et suivre une formation de management ou cadre de santé pendant une année à temps plein. Sandra a suivi un parcours différent. « J'ai eu l'opportunité de remplacer, pendant quatre mois, une collègue qui était cadre-infirmier, relate Sandra. L'année d'après, l'établissement dans lequel je travaillais a ouvert un nouveau service pour lequel il leur fallait une infirmière référente ; je partageais alors mes journées entre les soins (5 h) et le travail administratif (2 h). L'année suivante, un poste de cadre en ambulatoire s'est ouvert, j'ai donc saisi cette opportunité ». Sandra est actuellement responsable des services de neurochirurgie, de chirurgie cardiaque et du pool de remplaçants à l’Hôpital privé Saint-Martin de Caen (14).

Un métier polyvalent

Le principal rôle du responsable d'un service de soins (RSS), « c'est que tout fonctionne ! », plaisante Xavier, responsable des services de réanimation, de l'unité de soins continus (USC) et du brancardage à l’Hôpital privé Saint-Martin de Caen. Une définition qui prend tout son sens lorsque ce dernier nous décrit ses fonctions. Responsable du personnel paramédical (infirmiers et aides-soignants), le cadre de santé exerce à la fois un rôle de manager et de gestion des ressources humaines : « Nous sommes chargés des plannings y compris les vacances et absences des personnels, décrit Xavier. Nous nous occupons de leur formation et de leur accompagnement dans le changement des pratiques. Nous devons également animer des réunions et gérer des projets internes. »,.

Parallèlement, Xavier assure la régulation et doit pour cela connaître parfaitement le nombre de patients alités, le nombre de patients à venir, le nombre de soignants nécessaires… « La régulation est le fil rouge qui garantit le bon fonctionnement du service. Nous devons donc nous adapter aux besoins ». En réanimation, la loi impose la présence d'un infirmier pour 2,5 patients, mais dans les autres services, c'est au responsable d'évaluer les besoins. Définie une semaine à l'avance, la régulation doit toutefois être adaptée au jour le jour.

Le manager doit aussi gérer le matériel en cas de problème et garantir la qualité des soins.

Un soignant devenu manager

Devenir responsable d'un service de soins, c'est passer une grande partie de son temps à organiser les soins et à manager l'équipe soignante. « Pour autant, on reste des soignants, nuance Stéphanie, responsable du service de chirurgie vasculaire pour l'hémodialyse. On n'a plus les mains dans le moteur, mais notre objectif reste d'améliorer l'organisation des soins avec, toujours en fil rouge, améliorer la prise en charge des patients. ».

Un même but donc, mais qui se décline autrement. Et tous l'affirment : avoir été soignant ou infirmier est un atout, une « valeur ajoutée » à leur nouveau métier de RSS, car cela leur permet de « comprendre les besoins » et leur donne une « légitimité »  aux yeux des personnels qu'ils encadrent. Ils peuvent en outre « leur faire bénéficier de (leur) vécu d'infirmier ».

Savoir gérer son temps

Au carrefour de l'ensemble des services d'un établissement de santé, le métier de responsable d'un service de soins exige d'être agile et de savoir prioriser les tâches afin de bien gérer son agenda, assurent les trois témoins. « Entre les impératifs du service, ceux que je m'impose et ma vie à l'extérieur, il m'est parfois difficile de gérer mon temps », reconnaît Stéphanie. Et Sandra d'ajouter : « La polyvalence que requiert ce poste demande une gymnastique qui prend parfois beaucoup d'énergie ». Pour autant, aucun ne regrette son choix : « C'est un positionnement différent qui nous laisse beaucoup d'autonomie et nous offre une grande proximité avec les autres services ». À l'interface entre les soignants et les patients, les responsables de services de soins participent pleinement à la vie de l'établissement et à son fonctionnement, pour leur plus grande satisfaction.

> Découvrez nos offres d'emploi